État des lieux pour définir un cadre d’expérimentation des dispositifs combinés et intégrés SAAD – SAMSAH/SAVS

L’Observatoire national des aides humaines, porté par Handéo, s’est intéressé aux freins et leviers de coopération entre les Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) et les autres structures sociales, médico-sociales et sanitaires. L’étude analyse plus particulièrement les coopérations avec les Services d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) et les Services d’Accompagnement Médico-Social pour Adulte Handicapé (SAMSAH), et leurs effets pour leurs bénéficiaires.
De nombreux chantiers politiques convergent vers une redéfinition des solutions à apporter aux personnes en situation de handicap : la démarche « une réponse accompagnée pour tous », la mise en place des « pôles de compétences et de prestations externalisées » (PCPE), les stratégies quinquennales de l’évolution de l’offre médico-sociale du Comité Interministériel du Handicap (CIH), les expérimentations des services polyvalents d’Aide et de Soins à Domicile (SPASAD), la réforme SERAFIN PH, celle du système de nomenclature des autorisations (décret 9 mai 2017), etc ...
Ces différents travaux participent à promouvoir une offre de « paniers » de services, plateformes de réponses et de dispositifs systémiques dans le secteur du handicap.

Dans ce contexte, Handéo réfléchit à la manière de valoriser et mieux reconnaître le rôle « pivot » des SAAD ainsi que la flexibilité de ce type d’accompagnement qui n’est pas contraint par des « logiques d’orientation », de « listes d’attente » ou de « barrières de l’âge ».
Pour cela, Handéo s’intéresse aux modalités de coopération entre ces services d’aides humaines et les autres structures sociales, médico-sociales et sanitaires. Ainsi, une recherche exploratoire a été réalisée pour analyser plus spécifiquement l’articulation de SAAD avec des SAVS et/ou SAMSAH.

Ce premier état des lieux réalisé par Handéo montre l’intérêt de « services d’aides humaines renforcés » qui combinent des réponses modulables, coordonnent des solutions pour les personnes en situation de handicap et consolident les possibilités d’accompagnement au quotidien.
Fort de ce constat, Handéo recommande de déployer en territoire des expérimentations permettant de combiner des services d’aides humaines avec des SAVS/SAMSAH. Ces combinaisons pourraient également se faire avec des Services d'Éducation Spéciale et de Soins A Domicile (SESSAD), des Instituts Médico-Educatifs (IME), des services d’Hospitalisation à Domicile (HAD), des établissements « hors les murs », etc.