Quelle formation pour les professionnels de l’intervention à domicile auprès des personnes en situation de handicap ?

Handéo a mis en place en 2012 un consortium pour déployer une réflexion empirique sur la formation des professionnels des services d’aide à domicile. Ce travail propose des recommandations pour déployer une formation permettant d’accompagner au mieux les personnes en situation de handicap. Par la suite, un module de formation sur la préservation de l’autonomie à domicile a été construit. Un autre module concernant l’accompagnement de personnes présentant des troubles autistiques a également été testé auprès de professionnels de l’aide à domicile.

Ce consortium a permis de dégager les recommandations suivantes :

UNE VÉRITABLE CONNAISSANCE DU HANDICAP … A DOMICILE
1) Améliorer la connaissance des situations de handicap.
2) Introduire des modules sur les spécificités liées à l’intervention au domicile de personnes en situation de handicap.
3) Acquérir et développer des connaissances et compétences favorisant l’intelligence des situations et l’ajustement des actions au domicile.
UNE PEDAGOGIE ADAPTEE
4) Privilégier des formes pédagogiques actives et concrètes.
5) Harmoniser les pratiques pédagogiques au sein des organismes de formation.
6) Établir un plan national de formation des formateurs.
7) Associer des formateurs handicapés comme experts.
8) Former le personnel d’encadrement à la complexité des situations.
SORTIR L’INTERVENANT DE SON ISOLEMENT
9) Favoriser la mise en place d’actions de supervision et d’analyse des pratiques.
10) Développer la formation de coordinateurs / gestionnaires de cas.
11) Impliquer les clients / usagers en situation de handicap dans l’amélioration continue de la qualité des prestations.
UNE MEILLEURE IMAGE DES MÉTIERS DE L’AIDE
12) Améliorer le statut salarial des professionnels du secteur de l’aide à domicile.
13) Promouvoir auprès du grand public, une image positive des métiers de l’accompagnement.
14) Soutenir des politiques volontaristes pluriannuelles d’amélioration de la qualification des salariés.
15) Réduire le nombre de diplômes / Établir des passerelles
DES FINANCEMENTS A LA HAUTEUR DES ENJEUX
16) Prioriser les formations handicap dans les politiques de branches et les plans de formation.
17) Multiplier les formations en alternance.
18) Favoriser la VAE comme voie d’accès aux diplômes.